Université de Bucarest


Vous êtes ici
Sommaire


Le Prix culturel 2012 de la Fondation Louis D. a été attribué à l'Université de Bucarest représentée par son recteur, le professeur Mircea Dumitru, pour la création du Centre Régional Francophone d'Études Avancées (CeReFREA).

sommaireFilm de présentation du projet CeReFREA

sommaireUn prix de 750 000 euros pour le développement et le maintien de la francophonie en Europe centrale et orientale

C’est dans une démarche de mémoire que l’Université de Bucarest s’investit d’une mission de reconnaissance et de diffusion de la culture française en Europe centrale et orientale où la francophonie semble fragilisée. La France, acteur essentiel de l’indépendance de la Roumanie en 1878, a laissé une importante empreinte culturelle qui a fortement influencé le monde intellectuel local, à l’image du philosophe Emil Cioran.

C’est dans ce contexte de liens privilégiés entre la France et la Roumanie que l’Université de Bucarest projette de créer le Centre régional francophone d’études avancées en sciences sociales, le CeReFREA. Ce projet est élaboré avec le concours de l’Alliance française à Bucarest, qui lui met à disposition des locaux nécessaires à son fonctionnement : la Villa Noël.

Il a retenu l’attention du jury présidé par Hélène Carrère d’Encausse, compte tenu de l’implication de nombreuses instances universitaires et de son importance pour la francophonie dans une partie du monde où elle n’est pas évidente.
En lui décernant le Prix culturel 2012, la Fondation Louis D.-Institut de France apporte une grande visibilité à une démarche unique en Europe centrale et orientale.

Véritable reconnaissance, le Prix culturel de la Fondation Louis D. consacre ainsi un projet original de formation universitaire francophone.

sommaireLe CeReFREA, un projet novateur aux confins de l’Europe

Le CeReFREA a pour principal objectif de renforcer la visibilité des recherches en français en sciences sociales en Europe centrale et orientale. Ce projet s’appuiera sur une coopération d’excellence entre des partenaires internationaux, ce qui alimentera un réseau de chercheurs et fera de Bucarest un véritable pôle spécialisé et une plateforme d’échanges.

La visibilité souhaitée des recherches en français dans cette région se concrétisera par des séminaires et des publications et la mise à disposition de locaux et d’outils de travail spécifiques.

Fortement soutenu par l’Ambassade de France à Bucarest, cet ambitieux projet apparaît comme un formidable outil de maintien de la langue française et de ses valeurs d’excellence, dans une région où elle est fragilisée.

sommaireL’Université de Bucarest, un nouveau pôle de la recherche francophone

Fondée en 1864, l’Université de Bucarest est aujourd’hui la plus importante université en Roumanie. Reconnue comme un centre majeur des sciences et des arts, elle offre aux étudiants de tous les niveaux la possibilité d’étudier le français. C’est dans le domaine des sciences sociales que la francophonie est la plus vivante, et dont l’enseignement est basé sur le modèle d’excellence français. Très attractive, cette formation spécialisée accueille plusieurs milliers d’étudiants francophones. Avec le CeReFREA, la renommée de cette université en études francophones va en faire un pôle incontournable pour les chercheurs locaux.

Remis alternativement avec le Grand Prix humanitaire, le Prix culturel de la Fondation Louis D. a pour objet de favoriser et servir la cause de la culture et de la langue françaises dans le monde et de donner un véritable élan à la francophonie.