Christophe Salomon


Vous êtes ici
Sommaire





Le Prix scientifique 2012 de la Fondation Louis D. a été attribué conjointement à Christophe Salomon et Philippe Bouyer.


Christophe Salomon poursuit des recherches sur les gaz quantiques superfluides et les mesures de précision avec des horloges à atomes froids En 2003, avec son équipe de l’ENS il a découvert une propriété inattendue des gaz de Fermi (le modèle de gaz de Fermi est un des premiers essais d’incorporer la mécanique quantique ; dans ce modèle, l’interaction d’un nucléon avec les autres est représentée par un potentiel attractif constant mais limité dans le volume du noyau) : dans cette propriété, les gaz de fermions sont caractérisés par une stabilité. Cette propriété a ouvert la voie à l’étude du lien entre deux types de superfluidité : celle des condensats de Bose-Einstein et celle des paires de Cooper. Les dernières années de recherche ont été marquées par une avancée majeure dans l’étude des propriétés thermodynamiques des gaz ultrafroids.

Le Prix Louis D. permettra ainsi un approfondissement des recherches dans ce domaine.

sommaireFilm de présentation des travaux de Christophe Salomon et Philippe Bouyer




 

sommaireL'équipe de recherche de Christophe Salomon



Le groupe Gaz de Fermi ultrafroids / De gauche à droite : Félix Werner, Christophe Salomon, Frédéric Chevy, Yvan castin,  Andrew Grier, Norman Kretschmar, Diogo Fernandes, Tim Langen, Ulrich Eismann, Franz Sievers, Andrea Bergschneider, Benno Rem, Igor Ferrier-Barbut



Le groupe Gaz de Fermi ultrafroids / De gauche a droite : Nir Navon, Christophe Salomon,Frédéric Chevy, Sylvain Nascimbène

 

 

Le Grand Prix scientifique de la Fondation Louis D., d'un montant de 750 000 euros, a pour objet d'aider des laboratoires ou des équipes de recherche dans leurs travaux à caractère fondamental ou appliqué.

Il est ouvert chaque année alternativement à la compétition internationale ou française.

En 2012 ce Prix avait pour thème : "Études de propriétés remarquables de la matières liées à la cohérence quantique".